Le Président de la transition est visiblement insatisfait du travail accompli dans la gestion des affaires courante. En Conseil des ministres ce jeudi, le chef de la junte a dénoncé la lenteurs dans les procédures administratives et exprimé son mécontentement.

« Il est inadmissible qu’après un an de gouvernance de constater la lenteur des procédures administratives dans le traitement et la retransmission des courriers, des dossiers du conseil, des demandes d’attribution de passation des marchés, des procédures de validation des décisions », a-t-il déclaré, rapporté par le porte-parole du Gouvernement.

Dans la gestion de la chose publique en Guinée, la lenteur administrative est un phénomène qui existe depuis bien des années. Le Colonel Doumbouya réussira-t-il à changer la donne ?

Ib’n KABA