Les grossesses non désirées sont un fléau qui semble moins préoccuper la société guinéenne. Les statistiques de 2021 sont à couper le souffle. Près de 120 000 cas ont été enregistrés l’an dernier, à en croire les services en charge de la population.

La Direction nationale de population et développement (DNPD) relevant du ministère du plan et de la coopération internationale a animé ce mardi, une conférence de presse en prélude à la célébration en différé de la journée mondiale de la population ce 27 juillet.

A cette occasion, les statistiques de 2021, en terme de grossesses non désirées ont été présentées. Le directeur national de la DNPD cité par le tabloïd Guineematin, a révélé qu’au cours de l’année 2021, «  119 812 grossesses non désirées ont été recensées dans notre pays l’année dernière ».

« Dans notre pays, il faudrait retenir qu’en 2021, il y a eu 549 348 grossesses parmi lesquelles 119 812 (soit 21%) étaient non planifiées (grossesses non désirées) », a-t-il rajouté, rapporté par la même source.

Ibrahima Alhassane Camara