Une mission non des moindres vient d’être confiée à Alphonse Charles Wright, par le Président de la transition. Il s’agit d’organiser le procès du « massacre du 28 septembre », avant le 28 septembre prochain. A en croire le ministre de la Justice, ce délai sera respecté et des dispositions sont déjà prises pour y parvenir.

« Nous allons rencontrer l’association des victimes des massacres du 28 septembre 2009 dont le procès se tiendra très bientôt sur instruction de M. le Président de la transition qui a été clair et formel dans ses instructions que nous exécuterons à la lettre dans le cadre de l’organisation du procès de 28 septembre avant le 28 septembre prochain. Cela va se poursuivre les jours à venir. », a-t-il déclaré au sortir d’une rencontre avec les auxiliaires de Justice.

Le ministre Charles envisage de réactualiser le comité de pilotage du procès. Le magistrat assure que son département est déjà engagé dans les préparatifs.

« Déjà la décision a été prise pour réactualiser le comité de pilotage dont la présidence sera dirigée par la secrétaire générale, la vice-présidence par M. le chef de cabinet ainsi que tous les autres membres du cabinet. C’est pour vous dire que nous sommes déjà dans les préparatifs de ce procès et qu’un plan de formation des magistrats, des greffiers qui doivent assister à ce procès est en cours »

Le massacre du 28 septembre avait fait plus de 150 morts, de nombreuses femmes violées et plusieurs portés disparus, selon le bilan des organisations de défense de droits de l’Homme. Cela fait plus d’une décennie que les victimes attendent un procès.

Ib’n KABA