Dans le compte-rendu du très bref conseil des ministres de ce jeudi, il a été rapporté que le Président de la transition a fixé un délai pour la tenue du procès du massacre du 28 septembre. Le Colonel Mamadi Doumbouya a instruit le ministre de la Justice d’organiser le jugement au plus le 28 septembre prochain.

L’avocat de Toumba Diakité, l’un des principaux inculpés dans cette affaire de crime ne croit pas à la faisabilité du procès dans ce délai. Pour lui, ce n’est juste « pas tenable » pour multiples raisons.

« Je me dis que ce n’est pas faisable. Ce n’est pas tenable, parce que nous sommes déjà au mois de juillet, l’édifice lui-même est très loin d’être terminé. Il y a la question de son équipement. La commande du matériel ne prendra pas moins de trois (3) mois. Il y a aussi, le fait que ce dossier doit être connu par tous les acteurs, il n’est même pas encore au niveau du parquet du Tribunal de Première Instance de Dixinn », a indiqué ce vendredi, Maître Paul Yomba Kourouma.

Après l’annonce du délai fixé par le Président de la transition, le ministre de Justice a lui aussi, relayé l’information sur sa page officielle Facebook. Toutefois, il faut noter que Alphonse Charles Wright n’a ajouté aucun commentaire, à ce sujet.

Ib’n KABA