En Guinée, nous tendons sans doute, vers la tenue du procès du massacre du 28 septembre. Le Colonel Mamadi Doumbouya vient de fixer un délai pour l’organisation du jugement de ce crime de masse qui a fait plus de 150 morts en 2009.

En Conseil des ministres ce jeudi, le Chef de l’Etat a instruit le tout nouveau ministre de la Justice de prendre des dispositions pour que le procès démarre au plus tard le 28 septembre 2022.

« Pour l’organisation du procès des évènement douloureux du 28 septembre, le Président de la Transition a instruit avec insistance le nouveau ministre de la Justice de prendre toutes les dispositions en vue d’organiser le procès au plus tard le 28 septembre 2022 », rapporte le porte-parole du Gouvernement.

A rappeler que depuis quelques jours, l’ex Président Moussa Dadis Camara qui est le principal inculpé dans ce dossier judiciaire est en Guinée, selon de nombreuses sources.

Ib’n KABA