Le parquet général près la Cour d’Appel de Conakry annonce des poursuites contre la Fédération Syndicale des Banques, Assurances et Micro finances de Guinée (FESABAG). Abdoulaye Sow et ses camarades syndicalistes sont accusés « d’atteintes au respect dû à la Justice et diffamation ».

Cette annonce du parquet général intervient alors que la FESABAG mène une protestation contre une décision de justice contre deux banques privées de la place. Il indique que la déclaration tenue par la Fédération syndicale, ce 13 juillet, contient des propos qui constituent des « infractions d’atteintes au respect dû à la Justice, de diffamation et d’injures à l’encontre de l’Institution Judiciaire et des Magistrats ». Des faits « prévus et punis par les dispositions des articles 363, 364 et 739 du Code pénal », précise le parquet.

Le Parquet général dans sa note, demande au procureur de la République, près le TPI de Kaloum, d’engager « sans délai », des poursuites judiciaires contre les présumés auteurs « conformément aux dispositions des articles 40 et suivants du Code de procédure pénale ».

Dans leur démarche de protestation, Abdoulaye Sow et ses camarades syndicalistes ont battu le pavé ce jeudi, à Kaloum. Ils prévoient de déclencher une grève générale.

Ib’n KABA