Allié du RPG-AEC, Alhousseine Makanéra Kaké est revenu ce jeudi, sur la fameuse question du 3ème mandat d’Alpha Condé. Le leader politique soutien que le 3ème mandat n’a jamais été un délit et défie quiconque pourrait lui indiquer la disposition légale guinéenne qui condamne cet acte.

« Le 3ème mandat n’est pas un délit. Je défi quiconque qui peut me prouver… En Guinée, pourquoi les gens aimes répéter ce que les autres ont répété et ils ne cherchent pas. Le 3e mandat est condamné par quel disposition légale en Guinée ? J’avais entendu que la CEDEAO a condamné, mais tout de suite là, Bazoum (Président du Niger) a proposé ça, est-ce que ça a passé ? Ça n’existait pas. », a-t-il laissé entendre depuis la Turquie, dans une émission chez nos confrères de Fim FM.

Poursuivant, Makanéra affirme que « ce qui est grave en Guinée, les mêmes personnes qui disaient que vous êtes mauvais parce que vous avez soutenu le 3e mandat, c’est les mêmes personnes qui soutiennent les pères du 3ème mandat en Guinée. Nous nous avons fait 6 ans renouvelable une fois. Vous soutenez ceux qui ont fait 7 ans renouvelable à l’infini ».

Le projet de 3ème mandat d’Alpha Condé a été farouchement combattu par l’opposition d’alors et le FNDC. Pour eux, il s’agissait d’un « Coup d’Etat constitutionnel » qu’ils jugent illégal. Selon de nombreux acteurs politiques, c’est ce qui a conduit au coup d’Etat du 05 septembre.

Ib’n KABA