Sokhona Savané, candidate malheureuse au Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) 2022, a mis fin à ses jours ce mardi. Elle aurait agi ainsi, parce qu’elle a échoué à nouveau à cet examen qui permet d’accéder au lycée. Les faits se sont produits à Gomboyah, dans la préfecture de Coyah.

Selon des informations, après avoir été à l’école où elle a constaté son échec au BEPC, Sokhona est revenue « en pleures » à la maison et s’est enfermée dans sa chambre.

Des heures plus tard, sa mère qui revient de son commerce tente de rentrer dans la chambre, afin de la consoler. C’est ainsi que celle-ci découvre sa fille pendue à l’aide d’un « foulard », le corps sans vie.

A rappeler que les résultats du BEPC de cette année sont catastrophiques. Le taux d’échec est estimé à plus de 80%.

Ib’n KABA