Face à la presse ce vendredi 24 juin, le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation, a fait une importante annonce. Guillaume Hawing a indiqué que toutes les écoles privées qui ont procédé à des cas de substitution de candidats et de surveillants lors des examens de cette année, seront fermées à la rentrée scolaire prochaine.

« Toutes ces écoles privées qui ont fait des substitutions, prendre un élève et le faire remplacer par un autre, remplacer les enseignants qui sont engagés par leurs propres enseignants pour qu’ils aident leurs élèves (candidats ndlr) à frauder, toutes ces écoles seront fermées », a-t-il lancé.

Poursuivant, le ministre Guillaume précise que ces mesures ne sont pas prises sur un coup de tête, mais que c’est la loi qui le prévoit.

« Nous n’allons pas badiner là-dessus. Ce que je dis n’est pas une humeur. Ce sont les textes (qui le prévoient). Elles seront toutes fermées et nous allons passer à autre chose. Elles vont servir d’exemple ».

Plusieurs candidats ont été éliminés lors de ces différents examens. Certains ont été envoyés en prison pour être jugés.

Aïssatou Djibril