L’enquête autour de la mort de Thierno Mamoudou Diallo avance. Après l’interpellation de cinq policiers, un a été inculpé et placé sous mandat de dépôt. Quatre autres inculpés sont placés sous contrôle judiciaire. L’information a été donnée lundi, par le parquet général près la Cour d’Appel de Conakry.

Ce sont au total cinq policiers qui ont été interpellés dans le cadre de l’enquête autour de la mort du jeune élève. Il s’agit du « commissaire principal Pierre Lamah, en service au commissariat central de Kaporo-Rails, l’adjudant-chef Mamadou Yéro Barry, chef de mission BAC N°01, l’adjudant-chef Moriba Camara ; le Maréchal des logis chef Laye Camara et le brigadier-chef Moustapha Camara, tous en service à la BAC N°01 ».

La procédure engagée contre eux a été transmise au parquet du Tribunal de première instance de Dixinn par la Brigade de recherches de Kipé, apprend-on.

Le parquet général dans communication informe que ces cinq agents ont été tous inculpés. L’un d’eux a été envoyé en prison et les autres, placés sous contrôle judiciaire.

« Le nommé adjudant-chef Moriba Camara a été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour des faits présumés de meurtre, sur la personne de Thierno Mamoudou Diallo et ses coinculpés, le commissaire principal Pierre Lamah, l’adjudant-chef Mamadou Yéro Barry, Laye Camara et brigadier-chef Moustapha Camara pour des faits d’abstention délictueuse placés sous controle judiciaire. »

Thierno Mamoudou avait été tué d’une balle, le 1er juin dernier, à Hamdallaye dans la commune de Ratoma. C’était en marge d’une manifestation dans la zone.

Ib’n KABA