M. Cheick Ali SYLLA, Ali Badara CONTE, Alhassane BARRY tous enseignants au groupe scolaire EKONAM ont été pris en flagrant délit de substitution ce matin dans les salles du centre EKONAM de Coyah donc leur propre école.
Ils ont remplacé les surveillants Alhassane CAMARA enseignant au GS Maman Chérie, Oumar CISSE et Tidiane SOUMAH enseignants volontaires au lycée Kountia. Objectifs : être en bonne position d’apporter de l’aide à leurs élèves candidats.

Les trois enseignants et le vice président du centre d’examen, Aboubacar Fatou CAMARA accusé  lui aussi de complicité ont été immédiatement renvoyés . Ils sont à la disposition des services de sécurité pour des fins d’enquête.

Mohamed Diané pris en flagrant de substitution au centre groupe scolaire Fatima dans la préfecture de coyah alors qu’il tentait de remplacer Aboubacar SYLLA surveillant titulaire a aussi été immédiatement renvoyé de la salle et mis à la disposition des services de sécurité pour des fins d’enquête.

Ratoma : Cas de substitution.
Mamadou Alpha DIALLO  étudiant en 2éme année département mathématiques à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a été pris en flagrant délit de substitution au centre d’examen Source du savoir, salle 15, commune de Ratoma, en train de composer à la place de son jeune frère Thierno Zakariao DIALLO candidat libre.

Il a aussitôt été arrêté et mis à la disposition des services de sécurité pour des fins d’enquête. Quant au candidat substitué, il a été éliminé, il perd non seulement cette année mais aussi la session prochaine.

Cette opération doit sa réussite  aux informations remontées par les patriotes à travers nos contacts postés ce samedi sur la page officielle du département.
Le MEPU-A vous remercie et vous encourage à dénoncer la fraude dans nos examens.

Ensemble pour des examens crédibles justes et transparents en Guinée.

Le service de communication et relations publiques MEPU-A