Les gouverneurs de région et préfets, ont été reçu par le Président de la Transition, ce mercredi 13 avril 2022, au palais Mohamed V. Sur place, le Colonel Mamadi Doumbouya a annoncé la poursuite, des opérations de récupération des domaines de l’Etat dans toutes les circonscriptions et collectivités locales du pays. Il souligne cependant que cette mission ne « vise personne et aucune communauté et n’est orientée contre aucun individu ».

« Les opérations de récupération des domaines de l’Etat doivent se poursuivre sur toute l’étendue du territoire nationale sans exception aucune. Tous les domaines de l’Etat doivent nous revenir, comme le prévoit les lois de la République. Chaque domaine de l’Etat, chaque bien public doit être récupéré dans toutes les circonscriptions et collectivités locales. C’est un engagement essentiel auquel nous avons souscrit et que nous devons absolument tenir pour le bien de notre pays », a déclaré le Président de la transition.

Poursuivant, le chef de la junte militaire rappelle à ses hôtes que l’extension de la récupération des domaines publics à l’intérieur du pays « ne peut se faire sans appui, sans pédagogie pour expliquer à la population le bien fondé de nos actions, sans le soutien et l’engagement de tout un chacun et principalement des gouverneurs des régions, des préfets et les hauts cadres de l’Etat que vous êtes. D’où le motif de cette rencontre. C’est en ce sens qu’en vos qualités de premiers représentants de l’Etat dans vos gouvernorats et préfectures de Guinée que je vous demande dans vos juridictions respectives de mener ensemble ces activités. Je tiens à ce que ce soit fait avec professionnalisme et beaucoup d’éthique ».

L’objectif de cette mission selon le Colonel Mamadi, « c’est de rendre à l’Etat ce dont il a été injustement dépouillé ». Il dit compter sur les gouverneurs et préfets pour « accomplir cette mission avec diligence dans le respect des lois et de la dignité des personnes », avant de souligner que cette mission « ne vise personne et aucune communauté et n’est orientée contre aucun individu ».

Aïssatou Djibril