Le lancement des Assises nationales dans la zone spéciale de Conakry, s’est déroulé le lundi 11 avril 2022, en présence du Premier ministre Mohamed Béavogui, et le co-président du Comité national des assises, Monseigneur Vincent Coulibaly. Sur place, le chef du gouvernement a rappelé aux guinéens, les consignes de paix et d’entente, données par le Colonel Mamadi Doumbouya pour la construction d’une meilleure « Guinée de demain ».

D’entrée de jeu, le Premier ministre dit souhaiter « très sincèrement que l’esprit évoqué par le président de la transition soit repris en main. Ce qu’il (colonel Doumbouya ndlr) nous demande c’est de nous réunir, nous rassembler, nous parler dans la paix conformément à ce que nous savons faire dans notre tradition. Ce qu’il nous demande, c’est de nous entendre pour construire la Guinée de demain ».

Poursuivant, il précise que « la refondation de ce pays ne se fera par personne d’autre que nous. Et pour qu’on fasse cette refondation, il faut le faire de façon consensuelle, inclusive, participative. C’est ce travail qui a commencé avec ces assises ».

Selon Mohamed Béavogui, les guinéens ont « tout ce qu’il nous faut pour avancer et faire de la Guinée un beau pays ».

Pour sa part, le co-président du Comité national des assises, Monseigneur Vincent Coulibaly a renchéri en affirmant que « Chacun de nous est un maçon, pour construire notre pays ».

Aïssatou Djibril