C’est un « constat alarmant » que vient de révéler le ministre de l’enseignement pré-universitaire sur la situation des infractions scolaires. Selon Guillaume Hawing, plus de 1000 établissements scolaires publics sont en hangar et plusieurs autres localités sont sans école.

Au terme d’une tournée dans le pays, le ministre Guillaume a fait ce jeudi, une communication relative à l’état des lieux des infrastructures scolaires, lors du Conseil des ministres. Il a déploré avoir constaté « 1080 écoles publiques hangar dont 1066 au niveau primaire, réparties comme suit : Boké (282), Faranah (53), Kankan (387), Kindia (81), Labé (65), Mamou (31) et N’Zérékoré (167) », rapporte le porte-parole du Gouvernement.

Au cours du même constat, le patron du département en charge de l’enseignement pré-universitaire informe également de l’existence de « 2058 écoles et établissements sans latrines, 5710 écoles et établissements sans points d’eau, des localités sans écoles, des écoles sans clôture en zones urbaines, des chantiers de construction d’écoles inachevés depuis plusieurs années ».

Informé de ce grand déficit, le Président de la transition a émis l’ambition de lancer un « vaste programme de construction, de rénovation des infrastructures scolaires et d’aménagement de points d’eau et de latrines ».

Ib’n KABA