C’est fait. Cellou Dalein Diallo a accepté de quitter son domicile situé à Dixinn, après la sommation qui lui a été adressée par le Patrimoine bâti public. Le leader de l’UFDG a libéré les lieux ce lundi, avant l’ultimatum.

Aucun incident n’a pour l’heure été enregistré sur les lieux même s’il faut le relever, un important dispositif sécuritaire y est déployé depuis ce matin.

Le TPI de Dixinn a rendu son verdict ce lundi, dans le procès qui oppose Cellou Dalein, à la Direction du Patrimoine bâti public. La juge des référés s’est déclarée « incompétente ».

Les avocats de l’ancien Premier ministre qui s’attendaient à une victoire disent avoir relevé appel de cette décision. Ils indiquent d’ailleurs avoir conseillé à leur client de libérer les lieux et de laisser la procédure judiciaire se poursuivre.

Ib’n KABA