Le leader de l’UFDG a brisé le silence après avoir libéré son domicile à Dixinn, selon la décision du Patrimoine bâti public. Réagissant à au verdict du TPI de Dixinn qui s’est déclaré incompétent, Cellou Dalein Diallo indique que la décision est un déni de justice et lance un appel à ses sympathisants.

« J’ai pris acte de la décision du juge des référés qui s’est déclaré incompétent en dépit des arguments développés par mes avocats. Cette décision est un déni de justice au regard du droit positif guinéen en vigueur. Néanmoins, j’ai libéré provisoirement ma résidence en attendant l’issue de la procédure judiciaire au fond que mes avocats viennent d’engager », a-t-il déclaré via sa page officielle Facebook.

Par la même occasion, l’ancie Premier adresse ses remerciements à ses sympathisants tout en leur invitant à gardé la sérénité et à ne pas céder face à ce qu’il appelle « provocation ».

« Je remercie ceux et celles qui m’ont exprimé leur sympathie et leur solidarité. Je leur demande de rester sereins et de ne pas céder à la provocation. »

Cette sortie du Président de l’UFDG intervient alors que des manifestations sont en cours dans plusieurs quartiers sur la route le Prince, zone jugée être le fief de son parti politique.

Ib’n KABA