Les combats continuent encore en Ukraine, trois jour après l’assaut donné par le Président russe Vladimir Poutine. Les hostilités se déroulent dans la capitale Kiev. En dépit des dégâts matériels importants, le bilan humain s’alourdit.

Selon les autorités ukrainiennes, en trois jours de combats, « 198 civils » ont été tués et plus de « 1 100 blessés » enregistrés. La capitale ukrainienne est le théâtre de violents combats, alors que le Président Volodymyr Zelensky dit y être encore.

Depuis le début de l’attaque jeudi dernier, de nombreux ukrainiens ont fuit vers la Pologne pour trouver refuge.

Plusieurs sanctions ont été prises contre la Russie pour la contraindre à cesser le feu. Mais pour l’heure, celles-ci ne semblent pas agir sur la décision de Vladimir Poutine de demilitariser l’Ukraine.

Les États-Unis ont annoncé une aide militaire de 350 millions de dollars à l’Ukraine. Elle comprendra de « nouveaux moyens militaires défensifs qui permettront à l’Ukraine de combattre les menaces blindées, aéroportées et autres auxquelles elle fait face aujourd’hui », annonce les autorités américaines.

Ib’n KABA