La gendarmerie départementale de N’Zérékoré a réussi à mettre le grapin sur dix (10) présumés bandits. Accusés entre autres, de « vol, détention des armes blanches, consommation de chanvre indien… », ils ont été présentés à la presse, ce vendredi.

Selon les autorités sécuritaires, ces arrestations sont le résultat d’un ratissage mené. Les présumés ont été mis aux arrêts en possession de « preuves » et seront traduits devant la justice.

« Les forces de sécurité et défense ont fait un ratissage dans la zone et ont interpellé des personnes que vous voyez devant vous. Ils ont été arrêtés avec les preuves que vous voyez sur la table. Ces présumés seront déférés devant le procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Zérékoré pour répondre de leurs faits. », a indiqué l’adjudant Ibrahima Kalil Keïta, rapporté par nos confrères de Kalenews.

Présent à cette occasion, le Gouverneur de région a invité les populations à collaborer avec les autorités, afin de mettre fin au banditisme dans la région administrative de N’Zérékoré.

Ib’n KABA