Lors d’une sortie médiatique, après le renversement du régime d’Alpha Condé, le Colonel Mamadi Doumbouya avait déclaré qu’il donnait la latitude au CNT « de déterminer la durée de la transition ». Pour Mamadou Bah Baadiko, les conseillers nationaux « ne feront que ce que leur ordonnera le CNRD ». Le leader du parti UFD ne fait visiblement pas confiance au CNT, quant à la prise d’une telle décision.

« Nous avons assez dénoncé le fait que c’est quelqu’un qui a un contrat de travail à durée déterminée qui va fixer la durée de son contrat. On a estimé qu’il y a un conflit d’intérêts et ensuite, ils ne feront que ce que leur ordonnera le CNRD. C’est tout à fait clair qu’ils n’ont aucune latitude sérieuse pour faire objectivement une décision conforme à ce qu’il faut. Le coup d’État ne peut pas être considéré comme une situation régulière, normale et acceptable pour se prolonger indéfiniment », a-t-il dénoncé.

Composé de 81 membres, le Conseil national de la Transition a été officiellement installé le samedi 5 février 2022. Environ cinq (5) mois après la prise du pouvoir par le CNRD. Jusque-là, la durée de la transition est méconnue.

Aïssatou Djibril