Si d’aucuns estiment que le CNT, est l’un des organes importants de la transition, le Président du Front national pour le développement ne partage visiblement pas cet avis. Alhousseine Makanera Kaké dit ne pas voir le rôle important que cet organe pourra jouer. Le leader politique assure d’ailleurs que le CNT dépend de l’exécutif et que celui-ci ne sera pas indépendant.

« Je ne vois aucun rôle important que le CNT pourra jouer dans cette transition. On a mis le CNT parce que d’autres l’ont fait… Il est impossible que le CNT joue le rôle de l’Assemblée nationale. Les députés sont élus par le peuple, ils sont l’émanation du peuple. Ils ont l’avantage d’être plus ou moins indépendants du pouvoir exécutif. Mais les membres du CNT dépendent uniquement de la volonté de l’exécutif. Ils n’ont même pas tenu compte du choix des différentes plateformes », a-t-il déclaré chez nos confrères de Visionguinee.

Les 81 conseillers nationaux qui constituent le CNT seront officiellement installés ce samedi. Cette occasion marque la session inaugurale de l’organe qui est chargé d’élaborer une nouvelle Constitution, mais aussi de fixer avec la junte, la durée de la transition.

Ib’n KABA