Quatre mois après la chute du régime d’Alpha Condé, le délai de la transition n’est toujours pas défini. Plusieurs propositions de durée ont été faites par la classe politique qui peinent d’ailleurs à s’entendre.

Pour sa part, le leader du parti RDIG, ancien allié du RPG-AEC, estime que la transition doit prendre au plus 24 mois. Il assure qu’il est possible pour Président de poser de meilleurs actes.

« Tout est possible en cette période. Si le Colonel Mamadi Doumbouya joint l’acte à la parole, ça sera bien pour le pays. Dans les conditions normales, une transition de 15 ou 24 mois serait une bonne chose… Normalement, la durée de la transition ne doit pas excéder 24 mois. Il ne faut pas aller au-delà. Si l’on veut travailler, on peut le faire et cela est possible en 24 mois », a déclaré Jean Marc, rapporté par nos confrères de Visionguinee.

Le CNT qui est censé définir la durée de la transition fera sa session inaugurale ce samedi, 05 février 2022.

Ib’n KABA