La décision est tombée ce lundi, 31 janvier 2022. Joël Meyer, l’ambassadeur de la France au Mali est sommé par les nouvelles autorités malienne de quitter le pays, dans un délai de trois jours.

La décision du gouvernement malien a été annoncée dans un communiqué lu sur les ondes de l’ORTM. Le pouvoir de Bamako indique que qu’elle fait suite « aux propos hostiles et outrageux » tenus « récemment » par le diplomate français et à la « récurrence de tels propos par les autorités françaises à l’égard des autorités maliennes en dépit des protestations maintes fois élevées ».

A rappeler que depuis quelques temps, le Mali et la France sont engagés dans un bras de fer diplomatique.L’Elysée juge illégitime, les autorités actuelles de la transition malienne.

Ib’n KABA