Noumouké Camara a trouvé la mort ce lundi, en marge de l’élimination de la Guinée à la CAN 2021. Il a piqué une crise, alors qu’il suivait le match. Moussa Camara, ami du défunt et témoin de la scène indique que Noumouké est tombé lorsque l’arbitre a refusé d’accorder un penalty au Syli national.

« Noumouké Camara est mon intime ami. On regardait ensemble le match du Syli national de Guinée contre la Gambie. Mais aux ultimes secondes du match, lorsqu’on a dit que le Syli a eu un penalty qui a été annulé par l’arbitre central, il est tombé derrière moi. J’ai retourné mon regard, je l’ai vu par terre. Le voyant dans cet état, j’ai crié en appelant au secours. Je suis allé voir la police. On m’a aidé à l’embarquer dans un véhicule pour le transporter à l’hôpital situé à la base militaire. Dès que nous sommes arrivés là-bas, le premier médecin qui nous a reçus a fait savoir que c’est un corps qu’on a envoyé. », a-t-il confié à nos confrères d’Africaguinée.

Poursuivant, Moussa laisse affirme : « C’est l’affaire de Syli-là qui l’a emporté. Il était motivé pour que la Guinée gagne le match. Il me disait  : « Pourquoi l’entraîneur refuse de faire rentrer Molaye Sylla ? » Il disait que c’est un joueur efficace qui devrait entrer en jeu un peu plutôt. D’un coup on a parlé d’un penalty mais qui a été refusé. C’est là qu’il est subitement tombé. C’était à une minute de la fin du match parce que dès après l’action suivante, l’arbitre a mis fin à la rencontre. »

La Guinée a terminé sa course en huitième de finale en s’inclinant face à la Gambie sur le score d’un but à zéro.

Ib’n KABA