La décision est tombée ce lundi 24 janvier. Neuf (9) hauts cadres, dont huit Directeurs généraux et un administrateur général, ont été démis de leurs fonctions. C’est un décret du Président de la transition qui en a fait l’annonce.

Selon les informations, ces cadres sont cités dans des affaires de “malversations financières”. L’on note parmi eux, le Directeur de l’Agence nationale de lutte contre la corruption et de promotion de la bonne Gouvernance (ANLC).

Ci-dessous, la liste des cadres révoqués

•  M. Sékou Mohamed Sylla, Directeur Général de l’Agence nationale de lutte contre la corruption et de promotion de la bonne Gouvernance (ANLC) ;

• M. Moussa Diallo, Directeur Général du Fonds d’Appui à la promotion du gaz butane ;

M. Kaba Diakité, Directeur Général de l’Office nation de la promotion de l’Artisanat ;

• M. Famodou Kourouma, administrateur Général de l’Administration et contrôle des grands projets ;

• M. Cheick Souaré, Directeur Général de l’Agence guinéenne pour le financement du logement (AGUIFIL) ;

• M. Mady Kakoro, Directeur Général du Projet d’interconnexion électrique 225 KVA Guinée-Mali ;

• M. Abas Bangoura, Directeur général du Bureau Guinéen du droit d’auteur (BGDA) ;

• M. Aboubacar Sidiki Douno, Directeur Général du Fonds National de l’Urbanisme et de l’Habitat ;

• M. Aly Condé, Directeur Général de l’Agence Nationale de la Promotion rurale et du conseil agricole.

Ib’n KABA