La Guinée serait dans une situation économique critique. C’est du moins ce que laisse comprendre le Premier ministre de la transition. Dans une interview accordée à la presse locale, Mohamed Béavogui a affirmé que le pays est endetté et que les nouvelles ont trouvé les caisses de l’Etat « profondément vides »

« Nous descendons la fin 2021 avec un déficit, un trou de 4 700 milliards GNF. Où est l’argent ? Entre temps, la Guinée en 2021 a sorti l’équivalent de plus de 3 800 millions de dollars de bauxite. Qu’est-ce qui est rentré dans les caisses de l’Etat ? A peine, 200 millions de dollars…
Nos passeports, nos cartes d’identité, nos plaques d’immatriculation, ce sont des sociétés qui les font. Il n’y a pas de recettes. On a trouvé les caisses profondément vides et nous sommes endettés », a déclaré le patron de la Primature.

Cette situation est dénoncée alors que la Guinée fait d’énormes recettes à partir de ses mines. Pour Mohamed Béavogui, l’argent est sorti, mais n’est pas allé à destination du peuple.

« Aujourd’hui, tout le monde dit qu’il n’y a pas d’argent. Pourquoi, il n’y en a pas ? (…)  L’argent est sorti du pays. Où est-il parti ? Je ne sais pas. Peut-être pour financer la politique, je suppose. Les services n’ont pas été rendus aux guinéens »

Ib’n KABA