La justice guinéenne entend rétablir les victimes des crimes commis entre 2010 et 2021. Le Tribunal de première instance de Dixinn a ouvert une information judiciaire contre X. Il veut recueillir des témoignages dans afin de permettre la manifestation de la vérité.

L’annonce a été faite ce vendredi par le Procureur de la République, près le TPI de Dixinn. « Meurtres, assassinats, complicité de meurtre et d’assassinat, homicide involontaire, coups et blessures volontaires, arrestations, enlèvements, séquestration torture, destructions et dégradations de biens publics-privés, pillages, vols, agressions sexuelles et viols », sont les principaux chefs d’accusation.

Le parquet dans son annonce, invite les victimes, parents de victimes et structures disposant d’éléments à se mettre en rapport avec le cabinet du doyen des juges d’instructions pour d’éventuelles témoignages afin de la constitution du dossier.

A rappeler que pendant la dernière décennie qui marque la période de gouvernance d’Alpha Condé, plusieurs morts et autres violations des droits de l’homme ont été enregistrés en Guinée. Pendant de nombreuses manifestations, les forces de l’ordre ont été accusées d’exactions sur les populations.

Ib’n KABA