Dans la lutte contre le Covid-19, notamment sur le continent africain, l’Afrique du Sud entend produire des vaccins 100% africains. La construction de l’usine a été lancée dans la ville du Cap. Les initiateurs disent avoir développé des vaccins de « deuxième génération » censés être « plus efficaces » pour combattre le virus.

Le projet est porté par le milliardaire sud-africain Patrick Soon-Shiong. L’investissement s’élève à environ « 170 millions d’euros ». Pour lui, l’initiative vise à mettre fin à l’« inégalité vaccinale » dénoncée en marge de la lutte contre la pandémie.

« Nous avons développé un nouveau vaccin, un vaccin de deuxième génération et nous voulons le fabriquer en Afrique, pour l’Afrique, et l’exporter dans le monde entier. Notre objectif est de bâtir une industrie durable, pas un simple produit, mais bien une industrie des biotechnologies du XXIe siècle », a-t-il déclaré, rapporté par RFI.

L’objectif de Patrick Soon-Shiong à travers ce projet, est de produire un milliard de doses par an d’ici à 2025. Il envisage également étendre l’usine dans les pays comme le Botswana, le Ghana, le Kenya et l’Ouganda. 

Ib’n KABA