Les cas de viol prennent une tournure inquiétante dans la commune urbaine de Kankan. Ce vendredi, 14 janvier 2022, un jeune âgé d’une vingtaine d’années a été présenté à la presse dans les locaux de la brigade de recherche de la gendarmerie de Kankan. Il est accusé de viol sur un gamin de 6 ans et les faits se sont produits le mercredi dernier au quartier Korianlén.

Le père de Mamadi Diabaté, la victime de cette agression sexuelle explique : « J’étais avec mon enfant à l’atelier quand il a eu envie de se mettre à l’aise. Il est parti au WC et je constatais qu’il prenait assez de temps. J’étais inquiet et je suis allé à sa recherche aux toilettes. Une fois là-bas, j’ai vu mon enfant en bas et le jeune complètement déshabillé qui le faisait de l’amour. J’étais dépassé par l’acte et je me suis mis à le frapper jusqu’au dehors. De là, les agents de défense qui étaient postés nous ont transportés à la gendarmerie»

Le mis en cause qui est apprenti de camion n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés. OC dit avoir agis sans être sous l’effet de quelque chose. Le jeune parle tout de même d’une volonté de Dieu : « C‘est effectivement vrai, son père m’a trouvé coucher sur lui dans les WC. Je n’étais pas sous l’effet d’un excitant, c’est juste la volonté de Dieu »

Le sous-lieutenat Yancrass Camara, point focal de la protection des personnes vulnérables à la brigade de recherches promet de déposer l’accusé au niveau des services compétents notamment auprès du procureur de la république : « Le procès verbal est déjà fini et le dossier va être transféré au niveau du magistrat compétent. Nous demandons les parents de veiller de plus sur leurs enfants et de nous interpeller à chaque que de telle chose est constatée »

N’nah NENE