La Brigade spéciale de protection des personnes vulnérables a présenté ce lundi, un présumé auteur de viol répétitif sur une fille de 12 ans. L’homme est également suspecté d’être porteur du VIH SIDA.

Les faits se sont produits à Madina école, dans la commune de Matam. Selon les explications de l’Adjudant-chef Ansoumane Camara, de la BSPP, l’homme a été pris en flagrant délit dans sa chambre, avec la présumée victime.

« Il a été surpris en flagrant délit dans sa chambre, en compagnie d’une fille de 12 ans. A quelques microns de chez lui, il y a un forage où les enfants viennent puiser de l’eau. Et chaque fois que cette fille venait, il lui disait d’aller acheter du pain pour lui et quand elle revient, il dit à la fille de déposer dans sa chambre et il profite pour fermer la porte pour se satisfaire. La fille nous a dit qu’il l’a fait à quatre (4) reprises et chaque fois qu’il le fait, il donnait 5 000 GNF à la fille. »

Interrogé, l’homme a rejeté en bloc les accusations et s’est défendu en ces termes : « Je n’ai pas touché la fille pour ne pas la contaminer avec ma maladie, mais c’est quand je faisais la masturbation pour me satisfaire, on m’a pris en flagrant délit »

La fille a été envoyée à l’hôpital, pour des tests de dépistage qui détermineront si elle a contracté ou pas le VIH SIDA.

Ib’n KABA