Le nouvelle homme fort du pays veut inciter les entreprises à embaucher prioritairement les Guinéens. Une démarche qui vise à combattre le chômage. Pour ce faire, le Colonel Mamady Doumbouya mise sur une stratégie ; « une augmentation éventuelle du prix du permis du travail pour les travailleurs étrangers ». Ce qui pourrait pousser les employeurs à se concentrer sur la compétence locale.

C’est une stratégie que le Président de la transition a évoquée ce jeudi, lors de la session ordinaire du Conseil des ministres. Il demande au ministre de la Fonction publique de mener une réflexion dessus.

« Le Chef de l’État, tout en rappelant que le CNRD tient à respecter les engagements internationaux de la Guinée en matière de droit du travail, recommande au Ministre du Travail et de la Fonction publique et celui de la Sécurité et de la Protection Civile d’engager une réflexion sur l’augmentation éventuelle du prix du permis du travail pour les travailleurs étrangers, en situation régulière. L’objectif est d’inciter les entreprises et les employeurs en général à embaucher prioritairement les Guinéennes et les Guinéens à la recherche d’emploi », indique le compte-rendu du Conseil.

Lors des concertations nationales que le CNRD avait engagées, le Colonel Doumbouya a demandé aux acteurs du secteur minier d’« accorder la priorité aux nationaux dans tous concours de recrutement aux différents postes, y compris les cadres de directions en particulier les ressources humaines, au développement communautaire, la communication et relations extérieures ».

Ib’n KABA