La Commission électorale gambienne a déclaré Adama Barrow, vainqueur du scrutin du samedi dernier, avec 53% des voix. Ce résultat est contesté par l’opposition qui crie à un « hold-up électoral ».

Candidat à sa propre succession, Adama Barrow est réélu selon les résultats de la Commission électorale. Il a obtenu 53% des suffrages alors qu’il était en lice avec cinq autres candidats.

L’opposition gambienne, conteste cette victoire du Président sortant. Dimanche, l’opposant Ousainou Darboe, qui est arrivé deuxième après Adama Barrow déclaré en compagnie de deux autres candidats, qu’ils rejettent les résultats proclamés.

« À ce stade nous rejetons les résultats annoncés jusqu’à présent. Tous les moyens d’action sont sur la table », a-t-il déclaré devant la Presse, tout en appelant les Gambiens à « rester calmes et pacifiques ».

Le Président Barrow est venu au pouvoir en 2015, en battant le dictateur Yahya Jammeh.

Ib’n KABA