Dans le cadre de son initiative humanitaire dénommée « Projet d’aide à la santé des personnes handicapées de Conakry », la « Plateforme santé handicap en Guinée » (PSHG) a organisé ce samedi, une journée de plaidoyer. Elle a par la même occasion offert gratuitement des consultations et soins primaires médicaux à 100 personnes en situation de handicap.

C’est la maison des jeunes de Ratoma qui a servi de cadre à cette activité. L’initiative intervient en marge de la journée internationale des handicapés. Cent (100) personnes handicapées ont bénéficié de consultations médicales et de soins primaires pris en charge par la Plateforme santé handicap de Guinée (PSHG).

Présidente de la structure initiatrice, Mariame Kanté indique que leur démarche vise à promouvoir les droits des personnes handicapées, mais surtout à leur permettre d’avoir facilement accès aux soins de santé.

« Ce projet s’inscrit dans le cadre de la promotion des droits des personnes handicapées et de participer à leur émancipation en les offrants des soins de santé primaire et en faisant un
suivi des cas graves qui necessitent des soins specifiques. Aussi, cet événement permet de faire un plaidoyer pour la réduction des frais de consultation Interpeller les autorités sur la réalité que vivent les personnes handicapées dans les structures sanitaires. »

En Guinée, les personnes handicapées représentaient 1,5% de la population, selon une étude réalisée en 2014, par l’Institut national de la Statistique (INS).

Ib’n KABA