Âgée seulement de 3 ans, Oumou Hawa Dialloa été violée et assassinée par plusieurs individus, le week-end dernier, dans la commune de Labé. Aux dernières nouvelles, deux suspects ont été inculpés. Ils sont respectivement «âgés de 15 et 16 ans ».

Au lendemain de l’enlèvement suivi du viol et du meurtre de la petite, des enquêtes ont été ouvertes, pour retrouver les auteurs de cette atrocité. Selon le parquet du TPI de Labé, deux suspects qui sont des jeunes, ont été inculpés dans l’affaire.

« Au cours des enquêtes, les nommés Mamadou Saliou DIALLO et Alpha BAH, soupçonnés d’avoir commis ces faits  ont été interpellés et interrogés, avant d’être déférés au parquet. Ainsi, une information judiciaire a été ouverte suivant réquisitoire introductif en date du 27 novembre 2021. Devant le magistrat instructeur, Mamadou Saliou DIALLO et Alpha BAH ont été inculpés de viol commis sur la personne d’un enfant, ayant entrainé la mort de la victime, faits prévus et punis par les articles 818 et 821 du Code de l’enfant, et placés sous mandat de dépôt », indique un communiqué signé par le substitut du procureur Patrice Koma Koïvogui.

Plusieurs jeunes ont été interpellés dans la nuit du samedi dernier, « sur les lieux de vente et de consommation de chavre indien », par les citoyens du quartier Madina, où le corps de la victime avait été retrouvé. Ils ont été mis à la disposition.

Le parquet informé qu’ « À ce jour, une équipe mixte composée d’officiers de Police judiciaire de la police et de la Gendarmerie, est entrain d’interroger les suspects qui seront déférés à notre parquet les jours à venir ».

Ib’n KABA