Lors du recensement des fonctionnaires dans la préfecture de Siguiri ce mercredi 24 novembre, deux individus ont été mis aux arrêts. Il sont accusés d’utiliser de « faux dossiers ». Le premier est le contrôleur financier de l’hôpital préfectoral de Siguiri, qui a présenté le dossier « d’une personne déjà morte ». Le second est un agent de santé dont les dossiers ne sont pas conformes.

Le préfet Colonel Nfamara Oularé revient sur les circonstances de l’arrestation, des deux individus : « Deux cas de faux dossiers ont été constaté c’était en ma présence, les deux individus ont été arrêtés et confiés aux forces de sécurité ici au Camp militaire. La première personne arrêtée c’est le contrôleur financier de l’hôpital préfectoral de Siguiri qui était déjà à la retraite depuis très longtemps et le plus marrant il détient le dossier dune personne déjà morte. Le monsieur prend tout son temps à travailler au nom de ce faux dossier, ce sont des comportements qu’on ne peut plus accepter. Le deuxième cas c’est aussi un agent de santé, lui son cas est que, il n’y a pas de conformité entre ses dossiers c’est du coq à l’âne ».

Ces deux individus « seront conduits devant la loi et répondront de leurs actes », a-t-il renchéri.

Aïssatou Djibril