Le corps de M’mah Sylla, “victime de viol et de tentative d’avortement par des médecins” est arrivé dans la soirée de ce mardi, en provenance de Tunis. Faisant partie de l’équipe gouvernementale qui a accueilli la dépouille à l’aéroport international Conakry-Gbessia, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation que des « dispositions seront prises pour sanctionner cette forfaiture ».

Tout en précisant que le sentiment qui l’anime est de « la tristesse rien que de la tristesse », Guillaume Hawing rajoute : « Nous savons tous ce qui s’est passé, nous sommes là au nom du gouvernement au nom du chef de l’Etat, tout le gouvernement est là pour apporter son soutien à la famille éplorée. Ce qui est arrivé est arrivé à toute la Guinée, et inchallAh toutes les dispositions seront prises pour sanctionner cette forfaiture. On vous rassure que la justice sera faite ».

A la levée du corps de la défunte victime ce mercredi, à l’hôpital Sino-Guinéen, la ministre de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables a, au nom de l’ensemble du gouvernement, assuré que toute la lumière sera faite sur l’affaire.

« Ce dossier est déjà instruit et il suit son cours. Nous demandons à la famille et proche de faire confiance à la justice et que justice sera rendue. Toute la lumière sera faite sur ce dossier. Je demande à tout un chacun d’être patient », a indiqué Aïcha Nanette Conté.

M’mah Sylla regagnera sa dernière demeure ce mercredi. Sa situation révèle les problèmes dans les structures sanitaires, mais surtout la banalisation du viol dans la société guinéenne.

Aïssatou Djibril