Si rien n’est fait, un arrêt de travail pourrait intervenir à compter du lundi 22 novembre, à l’Université Julius Nyéreré de Kankan. Pour cause, la section du Syndicat national autonome de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (SNAESUR), appelle à une grève de trois jours.

Un avis de grève a déjà été rendu public par ledit syndicat. Dans son courrier, il motive sa décision par plusieurs points, dont la non-satisfaction de sa réclamation relative au “départ du Secrétaire général, du Pool financier et leurs assistants”.

Ib’n KABA