L’union nationale des menuisiers et tapissiers de Guinée, a organisé ce mercredi, une manifestation devant le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable. Dans leur revendication, ils exigent « la levée de la suspension de la coupe, le transport et la commercialisation du bois ». Les manifestants ont été reçus par la ministre qui leur a rassuré que des dispositions sont entrain d’être prises « pour lever la suspension dans les plus brefs délais ».

Au sortir des échanges, le président de l’union nationale des menuisiers et tapissiers de Guinée, Amara Touré a confié : « C’est vers une suspension maintenant. Concernant l’harmonisation des prix, l’union nationale des menuisiers et tapissiers de Guinée, l’OGUIB, les Eaux et Forêt et la filière bois vont se retrouver au tour de la table… ».

Autour du Directeur national des eaux et forêts, qui a participé aux négociations de confirmé : « La ministre est en train de prendre toutes les dispositions pour lever la suspension dans les plus brefs délais. On travaillait sur ce dossier même dans son bureau ce matin là. Mais pour qu’il y ait levée de suspension toutes les dispositions ont été envisagées pour une pratique de gestion durable de nos ressources forestières », rassure le Colonel Laye Camara.

Selon le président de l’union nationale des menuisiers et tapissiers de Guinée, le madrier est acheté actuellement « à 1.500.000 et c’est la mauvaise qualité aussi. Si tu veux de la bonne qualité, tu payes 2 à 3 millions, mais avant c’était 900.000 et chose qu’on disait que c’était trop encore ». Des propos recueillies par nos confrères de guinee114.

Aïssatou Djibril