Après avoir porté la revendication pour l’électrification de la Haute Guinée, le mouvement citoyen pour le développement de la Haute Guinée, cette fois ci jette son dévolu sur la direction préfectorale et communale de la jeunesse. Dans un courrier adressé aux différentes autorités de la ville de Kankan, ils exigent le départ sans délai, de ces deux responsables de la couche juvénile.

Ces jeunes accusent les autorités concernées, entre autres, de détournement des fonds alloués à la jeunesse, de l’instrumentalisation des structures de jeunesse, la non organisation des événements sportifs et culturels, la non implication des jeunes dans les activités, l’absence d’une équipe dirigeante à la direction préfectorale de la jeunesse etc…

Ci-dessous Actujeune.com vous propose les courriers

N’Nah NENE