Nombreux sont les acteurs de la société guinéenne qui estiment que le Président Alpha Condé doit être jugé pour les actes qu’il a posés pendant sa gouvernance. Sur le sujet, le Président de la transition s’est exprimé ce week-end. Colonel Mamady Doumbouya a indiqué qu’il ne peut jouer le rôle de la justice pour juger qui que ce soit. Il a assuré que la justice sera indépendante pour accomplir son travail.

« Il faut qu’on soir clair là dessus. Je suis Président de la transition. Nous avons une ministre chargée de la justice. Je pense que la justice doit avoir tout son rôle à jouer là-dessus. Qui suis-je pour juger quelqu’un en Guinée ? La justice est là pour ça. Je pense que la justice sera tout à fait transparente, il n’y aura pas un pouvoir exécutif derrière la justice, je tiens à ça, c’était l’un de mes propos le 05 septembre, qui disait que la justice sera la boussole qui devra guider tous les Guinéens. Je ne peut pas être là boussole, c’est la justice qui doit l’être. Je pense que le sort de nous tous est la dans la main de la justice guinéenne… Je pense que le sort du Président le Professeur Alpha Condé est très clair, nous avons le devoir de respecter sa dignité en tant que ancien chef d’Etat et nous avons aussi le devoir de le traiter correctement, le traitement dû à son rang. Pour moi cette question est clair, je ne suis pas de la justice, je ne ferai pas le travail de la justice. La justice sera indépendante, pour faire tout ce qu’elle doit faire… »

Depuis le 05 septembre dernier, Alpha Condé est détenu par le CNRD. Les nouvelles autorités assurent qu’elles veillent au respect de son intégrité physique et morale.

La CEDEAO de son côté continue d’exiger la libération immédiate de l’ancien locataire du Palais Sèkhoutouréya.

Ib’n KABA