Face au Colonel Mamadi Doumbouya ce mercredi 20 octobre, le président de la Guinée-Bissau Umaro Cissoko Embalo a exprimé sa reconnaissance à l’endroit de la Guinée, pour sa participation à la libération de son peuple.

Umaro Cissoko Embalo, promet que « tant qu’il sera président, il est interdit de demander une carte d’identité à un Guinéen en Guinée-Bissau ».

Revenant sur sa relation avec l’ex président Alpha Condé, il précise qu’il a toujours privilégié « les relations entre les Etats et non entre les hommes ».

« J’ai toujours dit qu’on doit privilégier les relations entre les États et non entre les hommes ».

Aïssatou Djibril