Le drame s’est produit ce mardi 12 octobre. C’est un minibus qui a fait un accident sur la route nationale Faranah-Kissidougou. « Seize passagers » étaient à bord. Le bilan fait état de deux morts et une dizaine de blessés, apprend-on.

Selon les informations, le véhicule qui était en provenance de Faranah pour Gueckédou s’est renversé suite à « une crevaison de pneu », à une quinzaine de kilomètres de la ville de Faranah. Deux apprentis qui étaient installés sur le porte-bagage ont perdu la vie. L’un est décédé sur place et le second à l’hôpital.

« C’est dans les environs de 18 heures qu’on a été informé qu’il y a eu un accident à Gnanyoria. C’est un minibus qui se serait renversé. Les blessés sont venus en nombre de 16 blessés graves dont 11 femmes. Parmi les 11 femmes il y avait deux fillettes. Et 5 hommes, parmi les 5 hommes il y avait un enfant. Et c’est parmi ces 5 hommes là, il y a eu deux décès. Ces deux décès concernaient les deux apprentis. Le premier c’est le corps qu’on a reçu et le second est décédé dès son arrivée ici. Ils ont eu le choc au niveau de la tête », explique Dr Aboubacar Dabo, médecin chef des urgences de l’hôpital régional de Faranah.

Selon le médecin, une dizaine de blessés suite à cet accident ont été admis à l’hôpital. Le chauffeur du minibus est lui, plongé pour l’heure dans un coma.

« Actuellement à part les deux décès, nous avons 14 blessés , il y a les fracturés, il y a d’autres femmes qui ont des multiples plaies sur tout le corps, d’autres ont eu la contusion. Nous avons apporté les premiers soins. Ceux qui sont là, leur vie ne sont pas en danger bien qu’il y ait d’autres qui souffrent beaucoup. Le chauffeur est très émotif. On lui demande mais il ne peut pas nous répondre ». Des propos recueillis par nos confrères de Guinéenews.

Ib’n KABA