Le ministère du commerce à travers la direction générale de l’Office National de Contrôle de Qualité a procédé au lancement ce samedi 09 octobre 2021, à la dernière campagne trimestrielle du contrôle des produits impropres à la consommation. Le lancement de cette campagne a été fait par la Secrétaire Générale du ministère du Commerce Madame Aminata Kourouma. Au cours de cette opération, les agents d’inspection et de contrôle ont démantelé un magasin rempli de sacs d’oignons en état de décomposition. Les faits se sont produits au marché Madina Dispensaire dans la commune de Matam.

« Nous avons fait aujourd’hui bon nombre de magasins, et nous avons constaté très malheureusement qu’il y a des commerçants qui vendent des produits impropres à la consommation et ces produits ont été mis sous scellés et l’Office National de Contrôle de Qualité va se charger de la destruction de ces produits. Parce que le Ministère du Commerce a un grand souci de protéger les consommateurs. Donc nous veillons à ce que les produits qui sont sur le marché soient des produits de bonne qualité et qu’il n’y ait pas un problème de santé publique », a indiqué la Secrétaire Générale du ministère du commerce Madame Aminata KOUROUMA.

Dans un autre magasin sis à Kenien, l’opération s’est soldée par la saisie de plusieurs autres produits destinés à la consommation mais en mauvais état. Il s’agit des boîtes de sardines, de lait entre autres. Le directeur général de l’Office national de contrôle de qualité promet de détruire ces stocks démantelés afin de protéger les consommateurs

« L’objectif de cette mission est de retirer dans le circuit de commercialisation des produits impropres à la consommation dans le seul but de sauvegarder la santé des populations. Notre rôle est d’intensifier le contrôle dans les marchés afin d’identifier les produits impropres à la consommation et de procéder à leur saisie et à la destruction ». Explique Mohamed Kadiatou SYLLA.

Selon le Directeur général, cette campagne va s’élargir sur les trois mois et sur toute l’étendue du territoire national suivi de la destruction massive prévue au mois de décembre.

Avec le Service de Communication du Ministère