Âgé d’une trentaine d’années, Ousmane Conté a été retrouvé mort, ce mardi, dans le lac du barrage Souapiti, situé à Bangouya, une sous-préfecture relevant de Kindia. Il serait un malade mental venu d’une autre localité.

Selon les informations, le corps était déjà en état de putréfaction et a été retrouvé avec une « chaine attachée de 3 cadenas au niveau du pied gauche ».

«C’est aujourd’hui aux environs de 9 heures on a été saisi par le district de la découverte d’un corps sans vie dans le lac du barrage Souapiti, à quelques 600 mètres du chef-lieu de Bangouya. Immédiatement, nous nous sommes rendus sur le lieu on a trouvé effectivement un corps sans vie d’un jeune don l’âge varie de 20 à 35 ans de teint noir d’une taille de 1m 80 coucher sur son ventre qui est dans l’eau en état de décomposition. Il portait un pantalon de couleur noire et une chemise Lacoste. Ces 2 yeux étaient déjà sortis de l’orbite. Une identification est presque difficile. C’est ainsi, que nous avons procédé à nos investigations. Le jeune en question avait une chaine attachée de 3 cadenas au niveau du pied gauche, ces mains aussi portait ces 2 chaussures, c’est comme s’il avait l’intention de traverser le fleuve», explique Yaya Sylla, commissaire de police, à nos confrères de Mosaïqueguinée.

Ce responsable de la police affirme que peu après ils ont reçu l’information qu’il s’agit d’un fou qui était porté disparu et recherché par ses parents.

« Sur le coup nous avons reçu une information comme quoi un fou s’est déchaîné depuis Tanné Kela dont les parents sont venus le vendredi 24 septembre 2021 à la recherche de ce dernier à Bangouya. Durant tout ce temps ils n’ont pas retrouvé et c’est aujourd’hui Mardi 28 septembre 2021 qu’il a été retrouvé mort dans les eaux du lac de Souapiti. »

Ib’n KABA