Les chefs d’Etat ouest-africains se réuniront à nouveau ce jeudi 16 septembre à Accra. Un sommet au cours duquel la situation socio-politique guinéenne marquée par le coup d’Etat militaire du 05 septembre dernier sera à nouveau débattue, apprend-on.

La CEDEAO qui exige la libération d’Alpha Condé, se penchera durant les échanges de ce sommet à venir, sur le rapport de ses émissaires qui étaient à Conakry la semaine dernière.

Au cours leur mission en Guinée, les émissaires de l’organisation sous-régionale, ont indiqué avoir échangé avec le Président déchu. La secrétaire générale du ministère guinéen des Affaires étrangères avait confié que le principe de la libération d’Alpha Condé est acquis, sans pour autant être assez précise sur la date et la manière.

Selon des informations de sources médiatiques, le chef d’Etat guinéen déchu refuserait encore de signer une lettre de démission qui lui a été soumise par la junte. Il se considérerait toujours comme Président de la République.

De leur côté, les nouvelles autorités du pays qui détiennent Alpha Condé, ont lancé des concertations nationales. Une démarche qui vise selon elles, à recueillir les propositions de toutes les forces vives, pour une transition « inclusive et apaisée ».

Reste à savoir quelles décisions découleront de ce sommet des chefs d’Etat de la sous région.

Ib’n KABA