Face aux journalistes ce dimanche 12 septembre à l’aéroport international Osvaldo Vieira, le Président Umaro Sossoco Embalo, a confié, qu’il a été sollicité par le président Turque Recep Tayyip Erdogan, afin « de convaincre les militaires de laisser Alpha Condé se rendre en Turquie pour y recevoir un traitement médical ». 

À sa prise de parole, Embaló a révélé qu’au delà d’Erdogan, « Les présidents du Congo-Brazzaville et de la France lui auraient également demandé d’intercéder auprès des militaires de Guinée, car la Guinée-Bissau est un pays voisin », rapporte le journal Bissauactu.

Plus loin, il indique, qu’il est fier « lorsqu’on demande à la Guinée-Bissau de contribuer à la recherche de solutions », sur la subversion constitutionnelle survenue en Guinée-Conakry. Avant de rajouter: « J’ai toujours maintenu qu’il n’y a pas d’ennemi permanent en politique. Le président Alpha et moi-même n’avons aucune relation ni aucune aversion l’un pour l’autre, mais ce n’est pas le problème, car l’intérêt de nos deux pays est supérieur à notre relation personnelle ».

Aïssatou Djibril