Ce sont finalement, cinq membres d’une même famille qui ont perdu la vie le jeudi, à Sérèkorodji, district relevant de la préfecture de Siguiri. Selon les premières hypothèses, une intoxication alimentaire serait la cause de ce décès.

Au lendemain de ce drame, la mère et le père de la famille endeuillée, ont apporté des témoignages, rapportés par le tabloïd guinéen Guineenews.org.

« J’ai préparé la bouillie le matin pour les enfants avant d’aller dans la mine. A mon retour dans la soirée, j’ai trouvé le reste dans le bol. Moi-même, j’ai bu le reste. Après j’ai commencé à préparer le tô. Soudain le plus petit enfant est tombé. Nous l’avons envoyé au poste de santé. A notre retour le matin, on a trouvé que les deux autres sont morts à la maison », a affirmé Koulako Camara.

Père de famille, Nanamoudou Condé est également revenu sur les circonstances de ces décès qui suscitent encore à la fois, de l’émotion et des interrogations.

« Ça commencé par mon plus petit enfant qui était à côté de sa mère dans la cuisine. A 19h, quand l’enfant est tombé, on l’a envoyé au poste de santé. En ce moment, les autres n’avaient rien. Mais lorsque le petit est décédé à l’hôpital, nous sommes revenus avec le corps à 4h du matin. Nous avons trouvé que les 2 autres qui ont mangé le tôt avant de dormir sont aussi morts. La cinquième personne est décédée ce matin. C’était des personnes âgées. »

Aux dernières nouvelles, les autorités sanitaires locales n’ont pas encore éclairé la lanterne des citoyens sur les causes de ces décès.

Ib’n KABA