Le Winning Consortium-Simandou a lancé samedi, 21 août dernier, à Pékin (République Populaire de Chine), une formation destinée à renforcer les capacités professionnelles d’une dizaine d’entrepreneurs devant participer à la construction du Projet chemin de fer de Simandou sur le Plan de gestion environnementale et sociale (PGES).

La formation a été dispensée par ERM, l’un des principaux Cabinets de conseil de classe mondiale en matière d’Environnement, de santé et de sécurité au travail, de risques et de services sociaux ainsi que de développement durable.

La formation couvre un large éventail de sujets liés entre autres, aux «Normes internationales pour les systèmes de gestion environnementale et sociale ; à la différence entre les exigences guinéennes et internationales en matière de conformité et au Plan d’action environnemental et social ; aux activités de construction sur site et impacts environnementaux et sociaux potentiels».

Cette rencontre de deux (02) jours a été uniquement consacrée à outiller les entrepreneurs ferroviaires, et elle a été très instructive selon les participants.

 ERM, Cabinet recruté à cet effet, s’est concentré sur les différents aspects des normes de performance de la Société Financière Internationale (SFI) en matière de durabilité environnementale et sociale, des Principes de l’Équateur et des lois et règlements du pays d’accueil du Projet.

 A ce rendez-vous capital de Pékin, les participants se sont aussi familiarisés avec les thématiques relatives à l’évaluation et la gestion des risques et des impacts environnementaux et sociaux », «Au travailleur et aux conditions de travail », «A l’efficacité des ressources et la prévention de la pollution », « la santé, la sûreté et la sécurité des communautés », « l’acquisition de terres et au déplacement involontaire » et «A la conservation de la biodiversité et la gestion durable des ressources naturelles vivantes » ; «Aux Peuples autochtones » et «Patrimoines culturels » entre autres.

Selon les participants de CRCC14 au projet guinéen, «La session de formation, de laquelle nous avons beaucoup appris, a permis de renforcer leurs capacités de sensibilisation en harmonie avec les Plans environnementaux et sociaux.»

C’est pour cette raison d’ailleurs qu’ils s’engagent à respecter strictement les normes de conformité pendant le processus de construction.

Par ailleurs, les bénéficiaires de la formation de Pékin promettent de faire preuve de professionnalisme dans les travaux de construction du Chemin de fer tout en assurant le respect de l’Environnement et l’harmonie avec les communautés riveraines.

En se fixant ces objectifs des normes environnementales et sociales internationales élevées lors du développement de projets miniers, le Winning Consortium s’engage à créer des valeurs minières tout en garantissant l’harmonie environnementale, communautaire et le développement durable.

 À l’avenir, le Consortium entend organiser une série de formations sur le PGES à l’intention des autres sous-traitants notamment, les prestataires de services locaux en Guinée.

Le Winning-Simandou-Consortium ambitionne de garantir le suivi et la gestion dynamique des impacts environnementaux et sociaux des sous-traitants et prestataires de services pendant le processus de la construction du projet de Chemin de Fer Simandou.