Lors de son passage dans l’émission mirador ce jeudi 12 août, le président de l’UFDG s’est exprimé sur la présence des “Donzos” (chasseurs traditionnels), dans la préfecture de Gaoual. Tout en précisant que ceux-ci n’ont pas de place dans le maintien d’ordre, Cellou Dalein affirme qu’ils (donzos) devraient être arrêtés et mis en prison.

« Les Donzos n’ont pas de place ni là-bas, ni ailleurs, ni dans le maintien d’ordre nulle part. C’est l’absence de l’état et le laxisme dont l’État fait preuve par rapport à certains groupements qui l’aident à défendre le pouvoir illégal et illégitime. C’est par rapport à cela qu’on les déploie. Sinon ils sont dans l’illégalité on devrait les arrêter les mettre en prison parce qu’ils ne peuvent pas venir faire le maintien d’ordre à Kounsitel », a-t-il lancé.

Poursuivant, il précise qu’il est inacceptable que les donzos jouent le rôle des gendarmes et policiers, dans le cadre du maintien d’ordre : « On ne peut pas laisser les gens venir à la place des gendarmes et des policiers pour venir faire le maintien d’ordre à Kounsitel ou ailleurs ».

Depuis la découverte de l’or dans cette localité, plusieurs incidents y ont été signalés.

Aïssatou Djibril