Des inquiétudes se soulèvent autour de la disparition « mystérieuse » du jeune rappeur Amadou Kébé, alias Dr Keb et deux de ses compagnons. Les trois personnes ont quitté Bamako dans le but de se rendre à Rharous, Niafunké et Goundam, dans la région de Toumbouctou, pour des concerts. La tournée était prévue du 29 au 31 juillet et l’équipe qui devait regagner Bamako par vol, le 02 août, n’a jusque-là pas été aperçue.

Cela fait maintenant près d’une semaine que l’artiste et ses compagnons n’ont pas émis un signe de vie. Leurs proches ont perdu tout contact avec eux, le 29 juillet quand ils se sont embarqués de Toumbouctou, pour Rharous, dans le cadre de leur tournée musicale, pour la « promotion de la paix et le vivre ensemble ».

« Le jeudi 29 dans la matinée, ils ont loué un 4×4 et se sont dirigés vers Rharous. Ils ne sont jamais revenus en fait à leur point de départ, Tombouctou… « Nous avons compris que ce n’était pas normal que le lundi 2 août. Ils devaient tous prendre l’avion pour rentrer à Bamako », a expliqué Amadou Moboguiri Togo, membre du label de Dr Keb, rapporté par RFI.

Selon les informations, les recherches ont été lancées pour tenter de retrouver les trois personnes. Pour l’heure, nul ne peut expliquer ce qui leur ai arrivé. Mais, toutefois, il est à noter que le contact a été perdu avec eux, dans une zone reputée regorger des djihadistes et où des enlèvements avaient déjà été enregistrés.

Ib’n KABA