Le ministère de la Défense et celui des Transports, viennent de rendre public un communiqué conjoint à l’attention des détenteurs de drones. Ils interdisent toute utilisation de ces appareils volants « sous réserve d’autorisation » émanant du ministre de la Défense nationale.

Dans leur note officielle, les deux ministères préviennent que « tout contrevenant s’expose à des poursuites judiciaires et à la confiscation des drones utilisés ».

Par la même occasion, les détenteurs de drones sont invités à faire enregistrer et immatriculer leurs appareils auprès de l’état-major de l’armée de l’air et de l’Agence nationale de la navigation aérienne.

Ci-dessous, copie du communiqué

Ib’n KABA